Voici ma contribution :
que la majorité silencieuse se taise !